Pourquoi mange-t-on des beignets pour Mardi Gras? Chaque région de France à ses recettes, découvrons les ensemble!

0 Flares Facebook 0 Email -- LinkedIn 0 0 Flares ×


Les bugnes de Lyon, les Ganses de Nice, les Merveilles de Bordeaux, les oreillettes de Provence… et tous accompagnée d’un magnifique carnaval.

40 jours avant Pâques, les Chrétiens pratiquent le jeûne du Carême, comme la retraite de Jésus dans le désert.

Mardi Gras est un jour d’abondance précédait le jeûne avant cette longue privation,  : le dernier jour où ils pouvaient manger gras, et devaient épuiser toutes les provisions d’oeufs et de graisse qu’ils ne pourront pas consommer durant le Carême.

Selon Nadine Cretin, historienne des fêtes interrogée par Madame Figaro, le Mardi gras « sous-entendait la prospérité, la fertilité, le retour de la lactation dans les étables et les bergeries, le renouveau de la nature ».

Chaque région de France perpétue la tradition du Mardi Gras avec ses propres recettes de beignets.

  • A Lyon, on perpétue la tradition de la recette de bugnes depuis le XVIe siècle,
  • En Aquitaine, on mange des Merveilles, (Recette)
  • Dans les Vosges on mange des beugnots, (Recette)
  • à Nice on se régale des ganses du célèbre carnaval, (Recette)
  • En Provence ce sont les oreillettes… (Recette)
  • Dans les villages, les enfants se déguisent et vont chercher des œufs, du sucre et de la farine chez le voisin dans le but de préparer un gâteau ou des crêpes dans l’après-midi. 



Laisser un commentaire

Facebook
Facebook
LinkedIn
Instagram
0 Flares Facebook 0 Email -- LinkedIn 0 0 Flares ×